Petits secrets de fabrication de mes radios vintage Bluetooth

Que ce soit des postes chinés ou votre radio de famille, la réhabilitation requiert beaucoup de travail. Vous êtes nombreuses et nombreux à faire des demandes via la page contact du site ou directement par e-mail sur la façon dont j’organise mon travail pour arriver toujours à un résultat parfait (oui, c’est gratuit et ça fait du bien).

Je ne peux pas tout vous dire mais voici quelques petits secrets qui ne manqueront pas je suis sûre, de vous intéresser.

Votre demande

Quand vous souhaitez une estimation pour une réhabilitation, vous devez d’abord m’envoyer plusieurs photos de votre radio. Les photos doivent être de bonne qualité pour que je puisse zoomer et me rendre compte du travail à effectuer. Je demande une photo de chaque face si possible.

Avec les informations que je trouve sur vos photos, je vous renvoie un petit historique sur votre radio et un devis. Quand vous êtes décidés et que vous souhaitez la réhabilitation, la durée moyenne entre l’acceptation du devis et le retour de votre radio est de 45 jours.

Je passe en moyenne une vingtaine d’heures sur votre radio, plus si certaines options comme par exemple le réglage des graves et des aigus en façade sont demandées. Il faut aussi compter les phases de tests ainsi que les temps de séchage pour l’application du produit anti-ravageurs bois, de la peinture de la face arrière et du rénovateur vernis.

Le Travail

D’abord une inspection minutieuse de la caisse pour repérer d’éventuelles défaillances de structure qui m’empêcheraient d’opérer la transformation. Je repère les endroits où je vais pouvoir installer mes modules électroniques. Le démontage des éléments peut commencer.

Les lampes sont SOIGNEUSEMENT emballées et répertoriées pour être données par la suite à des collectionneurs. Il m’arrive fréquemment de faire des échanges, notamment avec des lots de boutons.

radio vintage

Une fois la caisse entièrement vidée, si elle est en bois je la traite avec un produit bio anti-ravageur si nécessaire. Je passe ensuite à la fabrication de la plaque arrière en MDF. Évidemment, il n’y en a aucune identique, donc pas de standardisation, ni de gabarit à recopier. Tout est sur mesure, tout doit être ajusté, réajusté, ré-réajusté, ré-ré-réajusté… Enfin vous avez compris, il faut de la patience. Et grâce à ça, j’ai pu développer une solide amitié avec ma cale à poncer.

Si nécessaire, je retire le tissu qui cache le haut-parleur pour le nettoyer et parfois le remplacer.

La caisse, les boutons, le cadre, le cadran sont ensuite nettoyés avec un produit naturel, ma main et du savon noir. Je passe une première fois un rénovateur vernis sur la caisse si celle-ci est en bois évidemment. Si la caisse est en bakélite, j’utilise alors un produit naturel, mais chut, secret …
Je fabrique ensuite la plaque interne qui viendra supporter une partie de l’électronique. Pour la partie électronique, Je commence par le câblage des potentiomètres, puis l’ampli, Pour être certaine de la qualité, je fabrique moi-même la connectique (JST pour les intimes). J’installe ensuite les leds pour l’éclairage du cadran et je monte une partie des modules sur la plaque arrière en aluminium brossé.

radio ancienne

Le Résultat

Je procède ensuite à de nombreux tests d’écoute. J’installe le poste dans mon salon et en avant la musique.

Pour pousser le haut-parleur dans ses retranchements, je confie la programmation musicale à ma fille de 4 ans. Les comptines sont redoutables pour les aigus et médiums. Pour tester les basses, l’intégrale d’Earth Wind & Fire pendant 3 jours et dès que mon compagnon troque son jean/baskets pour le patte d’eph/talons compensés, c’est que le test est concluant.

Le poste est alors prêt à rejoindre sa ou son propriétaire.

Sans compter les heures de tests ni les temps de séchage pour la peinture de la plaque arrière, il me faut une vingtaine d’heures pour rénover et transformer un poste en radio vintage Bluetooth, et c’est pour cela qu’ils sont si beaux !!!

Maintenant vous en savez plus sur mon travail. Pas tout mais suffisamment pour que vous puissiez vous rendre compte de la qualité et la passion que j’insuffle dans chacune de mes transformations. 

radio vintage bluetooth
FrançaisEspañolEnglishCatalà

Mentions Légales

PROPRIETAIRE DU SITE :
Sarah NERON
54ter avenue Antoine BARDOU – 11570 CAZILHAC

N°SIRET : 790 026 132 00023
N°SIREN : 790 026 132

EDITEUR DU SITE :
Sarah NERON

RESPONSABLE DE LA PUBLICATION :
Sarah NERON

HEBERGEMENT DU SITE :
O2SWITCH
222-224 Boulevard Gustave Flaubert
63000 Clermont-Ferrand