reparacteurs-logo.png
2 ans de garantie - Livraison offerte

© 2018 Heleor - contact@heleor.fr - Nos conditions générales de vente - Qui sommes nous

Votre expérience sur notre site sera meilleure si vous utilisez les navigateurs Safari, Firefox, Brave ou Chrome.

Paiement sécurisé 

Les différents matériaux des postes radio

04/01/2019

Quand on parle de postes radios, on pense aux différents styles que ces derniers peuvent avoir et ils passent par une recherche esthétique mais également par le choix des matériaux.

 

Petits rappels historiques

Les premiers postes avaient pour matériaux principaux .... le bois et la Galène. 

Car oui à ses débuts, pour "écouter" la radio, le composant principal et indispensable était la Galène.

 

La Galène est un sulfure de plomb cristallisé que l'on trouve à l'état naturel. Il a les propriétés d'un semi conducteur ce qui lui donne la possibilité de redresser les tensions et courants à haute fréquence captées par l'antenne et de restituer le signal sonore à basse fréquence.

 

Le principe du poste à Galène est de trouver par tâtonnement le point de sensibilité qui permet d'avoir la meilleure réception et donc la meilleure audition, car tous les cristaux de galène ne sont pas égaux. Avec ces postes on avait un support en bois classique ou vernis et l'écoute se faisait avec un casque. Ouïe fine et doigts de fées sont de rigueur quand on manipule ce genre d'appareil. Le grand avantage du poste à Galène était qu'il n'y avait pas besoin d'énergie supplémentaire pour recevoir un signal, et le poste se suffisait à lui même, les ondes radios faisant office d'énergie.

 

Cette invention révolutionnaire et très utile a bénéficié de l'effort industriel de la première guerre mondiale pour se développer rapidement. Pendant cette période va aussi se développer la Lampe Triode qui permet d'amplifier le signal reçu, rendant les signaux plus clairs et plus puissants.

Puis avec la Pile T.S.F les systèmes sont devenus plus performants et se sont démocratisés auprès du grand public.

L'esthétique d'un poste commença à avoir de l'importance.

 

Dans les années 20 

Pendant les années 20, les postes restaient rudimentaires bien que des postes épurés étaient proposés avec des lampes d'amplification situées à l'intérieur du poste et non pas extérieures comme d'autres modèles plus anciens.

 

Ces postes étaient généralement à base de bois vernis ou ciré, en acier, et possédaient également de l'ébonite.

 

Au final les postes étaient simples et épurés et ne bénéficiaient pas de design très évolués.

 

 

Dans les années 30

Dès le début des années 30, toutes les fonctions sont intégrées à l'intérieur des postes, haut parleur compris, ce qui fait que les postes sont plus hauts que larges. L'alimentation des postes se fait directement par une prise de courant et il est désormais possible de capter les plus puissantes stations.

Le haut parleur étant intégré, on retrouve généralement un tissu en soie qui cache la membrane du dit haut parleur.

Les postes bénéficient d'une esthétique recherchée et de matériaux plus nobles, et généralement on retrouve : 

  • Placage bois

  • Arbolite noyer (plastique imitant les nervures du noyer)

  • Bakélite brune

  • Noyer massif verni

Les postes des années 30 sont donc très jolis, authentiques, et sont appréciés des collectionneurs surtout ceux en bois nobles.

 

Les années 40-50

La production de postes s'est interrompue durant la seconde guerre mondiale, et a repris de plus belle après la fin de cette dernière , grâce aux progrès effectués pour satisfaire les besoins militaires.

Les composants sont miniaturisés et permettent de donner des formes plus diverses, les constructeurs et designers font preuve d'imagination. L'utilisation de la Bakélite et des matières plastiques se démocratise de plus en plus. Des petits détails peuvent être ajoutés avec d'autres matières comme des enjoliveurs en chrome, en nickel ou en métal doré.

 

Pendant cette période il n'est pas rare d'avoir plusieurs postes par foyer avec un dans le salon et un poste réveil dans la chambre.

 

Les années 60

Le début des années 60 va voir la disparition des postes à lampes qui deviennent obsolètes depuis l'invention du transistor par des ingénieux américains. Les postes radio s’avèrent petits, très peu gourmands en énergie et une pile suffit à les faire fonctionner. De plus leur durée de vie est illimitée contrairement aux poste radio à lampes. Celles-ci grillent au bout d'un certains temps de fonctionnement.

 

 

 

 

Ce sont donc des radios encore plus petites et très accessibles qui vont apparaître sur le marché. Elles sont transportables partout de part leur taille réduite et le fonctionnement à pile.

Ces postes sont généralement fait de plastique qui est un matériau peu cher et qui permet la production à grande échelle.

 

 

 

 

Please reload

Nos posts récents

Adaptation, recyclage

11/10/2019

Les différents matériaux des postes radio

04/01/2019

Du poste vintage à l'enceinte Bluetooth: les étapes de la rénovations.

05/12/2018

1/1
Please reload

Tags

Please reload